Une colère ? Et pourquoi pas après tout !
Activé 14 décembre 2016 | 0 Commentaires

Il ne faudrait rien faire sous prétexte que la lourde machine des promos est en marche, lissant l’opinion et le choix du lecteur potentiel tel le rouleau compresseur nivelle le bitume fraîchement étalé. Quand les « bonnes feuilles » inondent les médias avec prière de lire, et de louanger, nous disons simplement : pourquoi pas ? . . . en accompagnement de nos livres et de leur identité ni plus ni moins valable que les autres, mais qui méritent une attention, serait-ce quelques instants, en ajoutant « libre à vous d’en dire ce que vous en pensez » ; c’est le jeu.
Nous refusons de nous plier sous les fourches caudines des rentrées littéraires interminables, et assumons cette attitude.
Il se trouvera bien quelque curieux, maître d’une serrure médiatique pour s’arrêter un instant, et pour glisser un mot sur nous à ceux qui cherchent autre chose que la « tendance », entre les grondements de la grosse artillerie médiatique.
Juste pour saluer le libre choix du lecteur.
Il était une fois un sculpteur qui, dans une cave réalisa une sculpture méritant le regard des autres ; mais l’œuvre achevée, il la contempla seul, et la détruisit. Elle n’avait jamais existé.
L’œuvre n’existe que par le regard des autres.
Nous ne cherchons pas des têtes de gondole tapageuses mais simplement le droit d’exister. Que ce soit admis… et que ça se sache.
JPALP

Laisser une réponse