Pierre Debrade

Paris, Orléans, Bourges, Lyon et d’autres lieux de par le monde.
Des trains, mais aussi des bateaux,des avions, des mobiles.
Le mouvement. Ses textes y ont vu le jour.
Pierre Debrade est Franco-Vénézuélien. Son grand père maternel Odoardo Leon Ponte Journaliste Vénézuélien a pris une part active contre la dictature du Général Gomez.
Fondateur du Journal  d’opposition El Pregonero, Odoardo Leon Ponte a transmis à ses descendants l’aversion pour toute dictature.  Hélas toujours d’actualité au Vénézuéla et ailleurs.
Pierre Debrade écrit au gré des circonstances qui créent son inspiration.
Ainsi sont nés des nouvelles musicales :
Soléà (2 éditions)
Des romans :
« La Herse 1 (Deglène) »,
« La Herse 2 (la citadelle du Fhaz) ».
« H40CL8 ».
Des dramatiques :
« Yac19 »,
« Le testament de Raymond d’Alméric ».
Du théâtre :
« La Septième Porte ».
Des contes pour enfants et adultes :
« La Machine du professeur Grand Duc » Quatre contes.
D’autres textes sont en cours de création dont

« Cantate Profane d’Amour et d’Ombre »
Un Pile et Face insolite de trois auteurs.

Olga Primula Ludovic Auger Pierre Debrade